A la découverte de Mirguette – Chapitre 2

Suite et fin de la collaboration avec la jeune marque Mirguette, derrière laquelle se cache Mélissa que vous aviez pu découvrir dans un premier post consacré à ses créations : ici

Je vous dévoile aujourd’hui le second et dernier volet de cette petite aventure, pour découvrir aujourd’hui, les coulisses, le off. Non pas de la fabrication des meubles, mais je vais vous inviter à visiter la maison de Mélissa, créatrice de la marque Mirguette, et ainsi, vous aider à mieux comprendre ce qui l’inspire, la booste et l’univers qui l’entoure.

Mélissa et sa fille Mathilde habitent une maison du 19ème siècle, dans un petit village à 20 minutes de Tours.

Mélissa décrit sa maison comme “très mal isolée, avec une distribution des pièces à vivre à l’ancienne, des travaux à la pelle, mais où il règne un air de vacances perpétuel et que l’on adore ! Rien ne craint, rien n’est fragile ,rien n’est figé ,des meubles en passant par la vaisselle ( toute chinée) la maison est vivante et en perpétuelle changement ,surtout pleine de liberté et de bonne humeur!”

Le crédo de Mélissa, c’est : Pas de marques de meubles, pas de signatures, l’ensemble est chiné, c’est récup’ et système D. et chaque objet à son histoire ! Là où beaucoup d’entre nous cherchent des idées pour aménager leur intérieur, Mélissa réfléchit à l’envers, c’est ce qu’elle a sous la main qui lui donne l’idée de fabriquer : une vraie créative =)

Sa victoire : après avoir stocker beaucoup de meubles et objets à droite à gauche et être passée pour une folle de la récup’, aujourd’hui, Mélissa inspire beaucoup de monde autour d’elle, si bien qu’aujourd’hui, elle est sollicitée pour récupérer des choses ou pour donner des choses qu’elle même a récupéré ! Une deuxième vie aux objets c’est bien le créneau de Mélissa.

Vous le savez chez Hemoon, nous ne sommes pas enfermés dans un style particulier, le manque de temps limite les chines mais nous aimons beaucoup les objets vintage, nous sommes toujours admiratifs des intérieurs si personnels et plein d’âmes que propose les gens, comme Mélissa ! Allez, je vous emmène à la découverte de son home sweet home :

La salle de jeux, pièce centrale de la maison, dédiée au temps passé avec sa petite Mathilde, entre meubles chinés et créations Mirguette. De nombreuses anecdotes entourent cette pièce : la poussette qui date de 1963, chinée sur Le Bon Coin, n’avait jamais changée de propriétaire, les guirlandes de fanions, entièrement fabriquées par Mélissa, les petites chaises, chinées chez Emmaüs, la bobine de chantier, trouvée aussi et la banquette en fer, récupérée par Mélissa dans les rues de Paris…

image1(1) image2(1) image3(1) image4(1)

On continue la visite avec la véranda, encore à l’état d’origine, mal isolée, véritable fournaise l’été et double fonctions Pôle Nord et congélateur l’hiver 🙂 Elle a diverses utilités au fil des saisons…

image1(2) image2(2) image3(2)

et nous voici dans la cuisine, une des pièces phares : le meuble de cuisine Mado, des années 70 récupéré lors d’un déménagement. Mélissa a entièrement poncé ses 5 couches de peinture glycéro, et les déco sont de la création de la fille de Mélissa, Mathilde, et le reste des meubles, principalement chinés chez Emmaüs :

image1(3) image2(3)

et maintenant, peut-être ma pièce préférée de la maison de Mélissa, la salle à manger. Je suis simplement et absolument fan de sa table que je trouve magnifique et pour le coup, elle est unique. Mélissa l’a fabriqué avec du parquet récupéré sur un chantier : quelle belle idée ! et puis les chaises dépareillées, vous le savez c’est mon dada (pas celui du barbu que je ne désespère pas de convaincre) :

image1(4) image2(4) image3(3) image5(1)

Les chambres, dans la même lignée que les autres pièces, entre objets chinés et meubles de récup, j’aime beaucoup la commode, aux couleurs toutes douces et comme toujours, ces petits fauteuils en rotin qui me font fondre :

image1(5)image3(4)image2(5) image1(6) image2(6)

Suite et fin de la visite avec le salon et un petit bout de la salle de bain : gros coup de cœur pour l’échelle et le marchepied tellement authentiques ! J’adore aussi les planches de coffrage qui servent à faire la table basse : magnifique !

image2(7) image2(8)Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que rien ne vaut l’authenticité de l’ancien, qui en plus recrée l’illusion de mobiliers contemporains, la maison de Mélissa, je la trouve vintage et actuelle à la fois, pas vous ?

Et voilà, ce post est terminé, avec la découverte de l’univers de Mélissa, que je remercie très chaleureusement, d’avoir trouvé le temps pour moi, car ce n’est pas simple quand on est travailleur indépendant, pour ne pas dire chef d’entreprise 🙂 et je suis contente de vous faire découvrir chaque jour des styles et des inspirations différentes sur ce blog 🙂

Belle journée à tous…

Amandine, 27 ans, chargée de communication, calme et dynamique. La déco pour moi c'est quoi ? C'est l'équivalent de Disney pour les enfants : un vrai kiff ! Adresses, inspirations, coups de coeur, je suis sympa, je partage!

Cette fenêtre se fermera après 20 s
Ajax Loading